Compte rendu de la réunion de l’Antenne Francilienne du 3 décembre 2011

Antenne Parisienne

Compte rendu de la réunion du 3 décembre 2011

Notre dernière réunion de l’année 2011 s’est tenue le 3 décembre autour de Serge Picault. Étaient excusés : Mrs. J.P. Jérôme, P. Lancereau, M. et Mme Touret, et Isabelle Brégeaud. Cependant, nous étions 10 présents pour écouter M. Pierre Courty nous faire un superbe et très intéressant exposé sur la COUTELLERIE à CHÂTELLERAULT. Cet exposé fut enrichi de nombreux documents tels que livres, couteaux de toutes sortes, photos et pistolet.

En voici quelques extraits :
La coutellerie à Châtellerault est très ancienne mais les premières traces retrouvées remontent aux années 1558/1612.
C’est au cours du XVIIIème siècle qu’elle acquit une grande réputation non seulement dans la région de Châtellerault, mais à Paris et même à l’étranger ; on en trouve des traces aujourd’hui encore en Amérique du Sud.
On fabriquait à cette époque environ 120 000 douzaines de couteaux de table par an ; aucun de ces couteaux ne porte le nom de Châtellerault sur sa lame, et voici pourquoi :
Un Monsieur X de Paris commandait des couteaux et quand il les recevait, il gravait PARIS sur la lame.
Un couteau démonté s’appelle une mécanique.
Après la Révolution, la coutellerie à Châtellerault disparut presque, mais « heureusement », Napoléon eut besoin de sabres pour ses guerres et des arsenaux apparurent; à l’origine la Manufacture d’armes de Châtellerault fut une manufacture de sabres. Un très beau pistolet circula parmi nous et suscita de nombreuses questions et remarques.
Peu à peu la fabrication des couteaux reprit pour s’arrêter définitivement dans les années 1950/1960. On fabriqua alors de nouveaux des couteaux de table — 600 ouvriers en fabriquèrent 20 000 douzaines en 1838 — et des couteaux de poche.
On ne fabriqua que peu de ciseaux et rasoirs.

Aujourd’hui nous ne savons pas très bien d’où venait la matière première, peut-être de la région nantaise, de Normandie ou encore du sud de la Vienne… ?

Une anecdote :
Les couteaux à l’origine étaient pointus, mais Louis XIV, excédé de voir les gens se curer les dents avec la pointe de leur couteau, a demandé que les bouts soient arrondis !!!

A la fin de cet exposé, M. Courty doit répondre à de nombreuses questions, ce qu’il fait avec plaisir, on le sent passionné..

La Coutellerie depuis l’origine jusqu’à nos jours par Camille Pagé est l’encyclopédie de référence publiée en 1894. Elle comporte 6 volumes et intéressera tous les passionnés de couteaux.

Quand Serge reprend la parole, il évoque les Généalogiques du 12 novembre dernier à l’Espace Reuilly. Ce fut un succès : de nombreux exposants et beaucoup de visiteurs tout au long de la journée.
En revanche, ce ne fut pas le cas pour « les Portes Ouvertes de Généalogie » du 8 octobre où les 30 à 40 exposants ne virent que vraiment très peu de visiteurs.

Vers 17 heures nous nous séparons en promettant de nous retrouver l’année prochaine le 4 février 2012 à 14 heures à la Tour ESSOR au 22ème étage.
Je souhaite à tous de bonnes fêtes de fin d’année.

Prochaine réunion le 4 février 2012 à 14 heures,

A très bientôt,

Pierrette BERTRAND GILARD CGP1548

Partager cet article:
Digg Google Bookmarks reddit Mixx StumbleUpon Technorati Yahoo! Buzz DesignFloat Delicious BlinkList Furl

Une réaction sur “Compte rendu de la réunion de l’Antenne Francilienne du 3 décembre 2011”