Journée des Associations le 9 septembre à Poitiers

A l’occasion de la Journée des Association de la ville de Poitiers, venez retrouver le Cercle Généalogique Poitevin le 9 septembre au parc des expositions, rue Salvador Allendé de 10h à 18h.

Une équipe de l’association vous y attendra pour vous présenter le Cercle  Généalogique Poitevin,  vous aider dans vos recherches ou encore vous assister dans vos premiers pas.

Tous bénévoles et passionnés de Généalogie, venez rejoindre le Cercle car la force d’une association réside dans ses adhérents.

 

AG de l’Association à Civaux le 17 mars 2018

 

L’Assemblée Générale 2018 du Cercle Généalogique Poitevin se déroulera le 17 mars 2018,

Salle des Fêtes
2, place Gomelange
86320 Civaux.

GPS: (46,444275; 0,664719) ou (46°N 26′ 40″ & 0°E 39′ 53″)

DÉROULEMENT DE LA JOURNÉE

8 h 30 : accueil et émargement.

9 h 30 : assemblée générale, ordre du jour :

  • rapport moral du Président,
  • rapport d’activités de l’antenne Île-de-France,
  • rapport financier du Trésorier,
  • approbation des rapports et des comptes,
  • questions diverses

12 h 00 : déjeuner sur place.

15 h 00 : visite du  Patrimoine de Civaux (église du 6e et 12e siècle, sanctuaire romain, baptistère et nécropole mérovingiens) et musée archéologique avec une exposition temporaire « De bas et de soie : le remaillage des bas à Civaux.

17 h 30 : clôture.

Pour la bonne organisation de cette journée nous vous demandons de bien vouloir remplir le document d’inscription et de le retourner avant le 9 mars 2018 au plus tard, par voie électronique ou postale à :

CERCLE GÉNÉALOGIQUE POITEVIN
22 rue Arsène Orillard
86000 POITIERS

Tous les adhérents de l’association sont, bien sur, chaleureusement conviés.

Mémoires d’une famille de tailleurs d’habits à Poitiers

Par Jean MOUSSU (adhérent CGP n° 1225)
Portrait de Paul WEIMANN, tailleur d'habits à Poitiers

Portrait de Paul WEIMANN vers 1880 – (collection privée J MOUSSU)

Paul WEIMANN et Jeanne ORRILLARD se sont mariés à Poitiers le 28 septembre 1874, le contrat de mariage ayant été passé le 25 septembre 1874 devant Maître LANGEVIN notaire à Poitiers. L’époux était âgé de 21 ans et l’épouse âgée de 22 ans. En l’espace de 9 ans, le couple a eu six enfants, dont l’un est mort en bas âge. Sont restés un garçon et quatre filles qui se sont tous mariés à Poitiers.

photo de rassemblement des écoliers de l'école Saint Stanislas à Poitiers vers 1908

Ecole Saint Stanislas vers 1908 – (Fonds Gérard SIMMAT)

Paul WEIMANN était né le 15 octobre 1852 à Poitiers. Tailleur d’habit, il avait un magasin vers le palais de justice, et employait une dizaine de personnes. Il faisait tous les uniformes pour le collège Stanislas. Son domicile se situait au n° 6 rue Saint Didier. Cette rue s’appelle maintenant rue du Palais de justice, le changement de dénomination de la rue ayant eu lieu en 1895.

La nourrice des enfants WEIMANN habitait Chasseneuil, ce qui explique pourquoi Paul aimait y aller à la pêche. Malheureusement, il est tombé dans le Clain et il en est mort à la suite d’une congestion (ou pneumonie), étant resté toute la journée mouillé. C’était le 29 août 1885  et il était âgé seulement de 33 ans.

Portrait de Jeanne Delphine ORRILLARD, veuve WEIMANN, vers 1900, mercière à Poitiers

Portrait de Jeanne Delphine ORRILLARD vers 1900 – (collection privée J MOUSSU)

Son épouse Jeanne Delphine ORRILLARD, née le 26 octobre 1851 à Poitiers, s’est donc retrouvée veuve à 34 ans avec six enfants âgés de 11 mois ½ à 10 ans. Son deuxième fils est mort la même année d’une méningite, le 21 octobre 1885 soit deux mois après son père. Il était âgé de 5 ans ½.

Après la mort de son mari Jeanne Delphine ORRILLARD a tenu une boutique de broderie mercerie qui se trouvait à coté de chez Funk chocolatier dans la rue Gambetta (mais elle n’y habitait pas).

Gérard SIMMAT évoque ce magasin dans son ouvrage page 71 « Poitiers flâneries » (Editions du Pont Neuf 1995) lequel est une description des commerces que pouvait rencontrer un visiteur de Poitiers au début du XXe siècle : « au n° 44 mercerie bonneterie, lingerie, corsets et ganterie de la veuve Weimann à laquelle succéderont les demoiselles Charpentier. Au n° 42 la pâtisserie E Fink ».

Publicité pour l'ancienne maison Weimann, tailleur d'habits à Poitiers

Publicité ancienne maison Weimann

Il est aussi évoqué dans ce même ouvrage, page 61, l’existence au n° 11 de la rue Gambetta de l’« ancienne maison Weimann » tenue par « M Maillet gendre et successeur de J Escouet tailleur civil et militaire ». « La rue Gambetta est issue par arrêté municipal du 7 octobre 1895 de la rue St François, rue de la maire et de la rue St Porchaire » (illustration page 128).

Jeanne Delphine ORRILLARD était âgée de 69 ans lors de son décès. Lors de sa sépulture, la famille a suivi le corbillard à pied de son domicile Grand rue jusqu’au cimetière de l’hôpital des champs.

photos privées des enfants du couple WEIMANN - ORRILLARD, tailleur d'habits à Poitiers

arbre de parente et photos des enfants WEIMANN – (collection privée J MOUSSU)

Les pionniers partis des Deux-Sèvres vers le Canada

couverture du livre Poitevins au Canada

Aux 17e et 18e siècles, 250 hommes et femmes originaires de 94 paroisses du département des Deux-Sèvres, ont un jour quitté leur région natale vers le Nouveau Monde, où ils bâtiront un pays : La Nouvelle-France, devenue le Canada.

Les milliers de descendants de ces valeureux Poitevins vivant aujourd’hui en Amérique du Nord pourront ainsi retrouver un peu de l’histoire de leurs origines, tandis que les Poitevins d’aujourd’hui découvriront l’existence d’un lointain cousin…

Marguerite Morisson-Gaboreau, adhérente du Cercle Généalogique des Deux-Sèvres,  publie ses recherches dans un ouvrage ouvert en souscription jusqu’au 30 avril 2018.

Si vous avez, comme beaucoup d’adhérents de l’association, des ancêtres dans le département des Deux-Sèvres ou que vous souhaitez découvrir ces migrations vous pouvez bénéficier d’un tarif privilégié de 25 euros en remplissant le document en téléchargement.

Bien sur, lors de sa parution et pour vous éviter les frais de port, vous pourrez aussi retirer cet ouvrage dans les locaux du Cercle Généalogique Poitevin.

Hérage 138

Le numéro 138 de la revue Hérage arrive dans les boîtes aux lettres.
Au sommaire :

  • Ascendance de Philippe CROIZON,
  • Daniel de LA TOUCHE de LA RAVARDIERE, un poitevin explorateur du Brésil,
  • Un braconnier tue un gendarme en 1840,
  • Louis BLANCHARD, gentilhomme de Bourg-Archambault, assassin et faux-monnayeur,
  • La phytothérapie d’un curé de campagne,
  • Héraldique : quand seul le généalogiste peut répondre à l’Histoire…

et encore les quartiers d’adhérents, le coin lecture.